Mots-clefs

, , , , , , , , ,

bkg71rqcuai9t22jpglarge

L’histoire du groupe plein de charisme BEAST, hors de scène. C’est ce que nous avons pu observer en prenant du recul. Les commentaires brutalement honnêtes et incroyablement rafraîchissants de la journée.

9h00 du matin, Espace de stockage de Songjudong. Le photoshoot a commencé dès le matin. Sur place, il y avait environ 30 membres du staff qui attendaient. Le concept de la séance photos portait sur la ruelle de Brooklyn (New York) avec un soleil couchant. Malheureusement, le temps était plus sombre et froid que ce qui était prévu. Au milieu de tout cela, les membres sont arrivés un par un. Les yeux fatigués, ils sont tous allés se faire maquiller et sont sortis un par un. Yang Yoseob, qui avait fini son maquillage en premier, a prudemment avancé vers nous en nous demandant :  « La nourriture qui est ici, est-ce que je peux la manger ? ». Yoseob a rempli son assiette avec différentes sortes d’aliments frits tout en affirmant que « cette crevette est vraiment bonne. ». Yang Yoseob, avec une assiette pleine de crevettes frites nous a ajouté : « Le saviez-vous ? La crevette est liée au cafard. Si je me rappelle de ce genre de choses, je ne peux vraiment plus en manger. »

10h00 du matin. Yoon Doojoon nous annonça : « Yoseobi fait de la boxe ces jours-ci mais moi, je suis  le joueur de football. Même si j’ai arrêté le sport lors de ma deuxième année de lycée, j’aime toujours le foot. Le foot c’est comme l’ongle du pouce de la vie. Il y a tellement de sentiments qui y sont associés. C’est la meilleure chose au monde, vraiment. ». Yoon Doojoon, qui ne s’était pas montré, sûrement à cause de son tournage de drama, semblait fatigué mais aussitôt qu’il commença à parler de football, il retrouva à nouveau vie. «Je voudrais vraiment revenir à mes années de lycée. A cette époque, tout était amusant et j’étais le plus sain. Quand j’ai su que je voulais devenir chanteur tout était stable. Bien entendu, ce n’est pas trop mal en ce moment. Pour moi, le présent est le moment qui a le plus de valeur. Je vis avec l’idée que je ne regretterais rien si je regarde en arrière. Oh, Dongwoon viens par ici. Je suis toujours reconnaissant envers le jeune Dongwoon. Nous sommes tous amis. On se parle de façon informelle, excepté pour lui. Je le respecte pour l’endurer sans se plaindre. »

10h20 du matin. «De quoi avez-vous parlé avec hyung ? Peu importe, il fait vraiment froid aujourd’hui. Je pense que c’est toujours l’hiver.». Son Dongwoon porte un short, montrant ses jambes nues. «Je suis obsédé par les comédies musicales ces derniers jours. Quelques jours plus tôt je regardais  »Catch Me If You Can » et c’était tellement bien que je l’ai regardé beaucoup de fois. Je suis du genre optimiste donc j’essaye de vivre une vie amusante, mais la musique me fait aller et venir. C’est une chose qui me fait passer de l’enfer au paradis et d’avant en arrière. Ces derniers jours je pense à quel genre d’existence est la musique pour moi. ». Yong Junhyung qui a fini de filmer ses parties est venu silencieusement et s’est assis près de Dongwoon. Il a silencieusement mangé la nourriture dans son assiette alors que nous écoutions son histoire.

10h40 du matin. «Je suis très stressé ces jours-ci. Nous n’avons toujours pas fini de travailler sur les chansons de notre prochain album. Je vis dans les douleurs d’un compositeur en ce moment. Il y a un studio d’enregistrement que j’utilise avec un ami à moi et je m’attarde toujours là-bas. Je m’assois, me couche, regarde la télévision et soupire. J’ai commencé à faire de la musique pendant ma première année de lycée mais je pense que j’ai fait un bon choix en prenant cette voie. Derrière le stress, je réalise que j’aime vraiment ce que je fais. Le sentiment que j’ai quand je finis une chanson ! C’est le meilleur des sentiments. » Yong Junhyung nous a laissé pour aller se changer et Lee Kigwang s’est assis à sa place.

11h00 du matin. Lee Kigwang a continué là où Yong Junhyung s’est arrêté. Venant de tous les membres sur la scène, Lee Kigwang, qui semblait être dans son meilleur état, connait exactement le moyen d’alléger son propre stress. «Je suis une personne très active. Soit je vais à l’entraînement, soit j’écoute de la musique. Je ne suis pas facilement stressé mais je me sent facilement seul. C’est pourquoi je dors rapidement ou je sors aussitôt que je me suis levé. Peut-être que c’est parce que j’essaye difficilement de ne pas être seul que je ne me considère pas comme une personne seule. ». De ce point de vue, Jang Hyunseung est l’opposé de Lee Kigwang. Il y avait beaucoup de fois où il écoutait de la musique seul ou en regardant par la fenêtre. Chaque fois qu’il en a la chance, il s’immerge dans sa propre bulle.

12H00. «Je ne pense à rien. J’aime passer du temps comme ça. J’aime beaucoup ça quand je m’entraîne. Parce que nous aimons tous nous entraîner sans aucunes pensées. Même pendant les jours d’école, lorsque j’étais l’étudiant qui allait de l’école à la maison et retournait à l’école. Rien n’a changé maintenant. Je ne me plains pas de cette vie. Je pense que d’autres pourraient trouver cela ennuyeux. Certaines personnes disent que j’ai l’air d’avoir beaucoup de pensées en tête, mais ce n’est pas vrai. Je ne pense qu’à une chose en ce moment, de rêver un grand rêve et de vivre pour ça ou de vivre normalement avec un bonheur ordinaire. »

Quand nous ne parlions pas avec BEAST, les membres semblaient comme des enfants. Ils rigolent, parlent, mangent et mangent, et partagent des informations au sujet des cartoons qu’ils lisent. Même si le temps était toujours nuageux, la pluie que nous craignons n’est pas tombée et le soleil ne s’est pas montré. Mais grâce à leur présence, tout brillait sur le lieu de la séance photo.

Jang Hyunseung : Quatre choses que je veux a tout prix dans ma vie. L’argent. L’amour. La famille. Le bonheur.
Yong Junhyung : Je réfléchis le plus entre minuit et 2h00 du matin. Je pense à toutes sortes de choses.
Lee Kigwang : Si j’avais une machine à remonter le temps, je voudrais revenir à mes jours de trainee et voir combien je pourrais endurer. A quel point étais-je différent ?
Yoon Doojoon : Je suis du genre à toujours choisir la voie la plus sûre. Je n’ai aucun regret sur les décisions que j’ai prises.
Son Dongwoon : Je suis reconnaissant d’être né. J’espère que je ne changerais pas quand j’aurais 40 ans.
Yang Yoseob : Je partage beaucoup de conversations avec ma famille. Ils sont les gens qui me donnent le plus de conseils justes et d’avertissements.

Source : ys_mya@Twitter
Traduction coréen-anglais : Yongsim @B2STRISING
Traduction anglais-français : Louise@BEASTaretheBEST

Publicités