Mots-clefs

, , , ,

Junhyung a donné une interview au magazine Cosmopolitan pour l’édition du mois de septembre 2013.

Un homme qui ne peut pas se cacher, Yong Junhyung

Sans aucunes réponses brèves ou rires insouciants, il n’y a certainement jamais eu d’idol qui a dévoilé ses opinions et ses véritables pensées aussi clairement. Même s’il a composé toutes les chansons du second album de BEAST, il n’a pas été mis en avant, mais il s’est plutôt mis en retrait et pourtant, ses charmes ne sont pas restés cachés. Dans l’interview de cet idol talentueux, il affirme que les charmes d’un homme ressortent lorsqu’il a la capacité d’être honnête à sa façon.



Grâce au drama Monstar, vous avez fait vos débuts d’acteur avec succès. Le personnage ‘Yoon Seolchan’ était fait sur mesure pour vous.

Les gens autour de moi et les fans me disaient que Yoon Seolchan me ressemble alors c’était facile pour moi mais, honnêtement c’était aussi très dur. Je devais me mettre soudainement en colère puis je devais rapidement redevenir calme. Dans une scène, j’avais 6 ou 7 changements d’émotion et c’était dur de suivre le rythme. Je ne parle pas beaucoup avec les gens dont je ne suis pas proche mais récemment, j’avais l’impression de réellement devenir comme Yoon Seolchan.

Mais je pense que c’est un charme. Car en réalité, beaucoup d’hommes ne savent pas très bien s’exprimer. « Je connais une personne comme ça mais c’est Yong Junhyung de BEAST », ce genre de pensées ? A quoi ressemble le véritable quotidien de Yong Junhyung ?

Il n’est pas très différent de ceux des autres personnes. Avant de faire ce drama, les seules activités solos que je faisais étaient des featurings, alors quand nous n’étions pas en promotion j’avais beaucoup de temps libre. Chaque matin, je me levais presque à l’heure du déjeuner, je prenais ma voiture et je sortais, je passais par un café, j’en buvais un pour remplir mon estomac vide, et j’allais au studio pour travailler sur l’album avec un ami. Si les choses ne se passaient pas bien, « Quels films passent au cinéma aujourd’hui ? », je disais ça et je vérifiais les séances. Je sortais voir un film, puis je revenais travailler. Et si les choses se passaient bien, je travaillais dur jusqu’au matin, et ensuite lorsque quelqu’un d’autre allait travailler, je rentrais à la maison et je dormais. C’est ainsi que je passais habituellement mes journées, mais pour être honnête, c’est pendant ces moments là que je suis le plus heureux.

Se réveiller à l’heure qu’on veut est le rêve de tout le monde !

Ce n’est pas parce que je ne suis pas occupé ou que je ne suis pas fatigué mais, après que j’ai débuté les activités que je voulais faire le plus, c’était comme ‘vivre de la même façon que les autres’. Ne pas être traîné par son emploi du temps. Je voulais vraiment vivre une vie où je peux contrôler mon propre temps. Travailler de lundi à vendredi comme les autres, se reposer samedi et dimanche. Se reposer quand les autres le font et travailler quand les autres le font aussi. Peut être qu’étant donné que c’était quelque chose que je voulais depuis longtemps, je suis plus heureux lorsque je passe mes journées comme ça.

Il semble que vous passez la plupart de votre temps à travailler et cette fois, vous avez personnellement composé toutes les chansons de l’album de BEAST. D’où vous vient cette inspiration pour la production de vos chansons ?

Elle provient généralement de mes expériences personnelles. Je reçois aussi de l’inspiration des films, car j’aime beaucoup en regarder. Je regarde tous les films qui sortent, quels que soit leurs genres. Mis à part la qualité du film, vous savez, ces pensées que vous avez après en avoir regarder un ? J’écris toutes ces émotions sur mon téléphone ou sur un bloc-notes. Plus tard, lorsque je les relis, toutes ces pensées me reviennent et je commence à avoir plein d’idées en tête.

Une femme qui lit le Cosmopolitan. Quel genre d’inspiration avez-vous en pensant à ça ?

Je pense que ce serait sournois. Le jour, c’est une femme élégante mais la nuit, elle détache ses cheveux. Quelque chose comme ça ?

C’est une comparaison rafraîchissante ! Vous sentez-vous attiré par les femmes de ce genre ?

Je pense que les femmes sont plus attirantes lorsqu’elles travaillent dur. Les personnes qui travaillent dur avec ambition, filles ou garçons, ce genre de personnes est vraiment cool. J’aime les personnes qui ont confiance en eux, qui travaillent dur et qui savent aussi s’amuser.

En plus d’être cool, à quel moment commencez-vous à les voir en tant que ‘femme’ ?

Je suis attiré par les filles qui ont l’air froides et qui sont pleines de fierté. De la fierté pas seulement sur leur visage, mais dans leur attitude et dans leur image.

Alors que faîtes-vous lorsque vous voulez ‘dévoiler vos charmes’ à une fille ?

Mon secret pour dévoiler mes charmes ? Haha. Je n’ai pas de secret sur ma façon de révéler mes charmes mais premièrement, je ne peux pas le cacher. Quand j’aime quelqu’un c’est tellement évident, et je n’arrive pas du tout à cacher mes émotions.

A quel point est-ce évident ?

Je suis gentil avec elle. Peut importe si la personne a l’impression que j’en fais trop ou pas, je m’aperçois que je suis très gentil avec elle. Même lorsque je pense que si je continue à agir ainsi l’autre personne pourrait penser que je suis bizarre, je suis quand même gentil. Ce n’est pas quelque chose que je peux contrôler.

C’est le type d’hommes que les femmes aiment, un homme doux !

Il y a des femmes qui pourraient aimer ça mais je pense qu’il y en a d’autres qui pourraient penser que c’est trop.

Vous aimez les femmes plus jeunes ou plus âgées que vous ?

Femmes plus âgées ou plus jeunes, je n’ai pas ce genre de préférence. Si elles sont plus âgées que moi, ça n’a pas d’importance. Même si elles ont 30 ans, je ne pense vraiment pas que l’âge soit si important. Cependant, en dehors de leur âge réel, je veux que leur âge mental soit plus élevé que le mien. Quelqu’un qui pense en profondeur et qui est très compréhensif.

Je veux savoir quelle est la définition du mot ‘amour’ pour Yong Junhyung.

L’album s’intitule ‘Hard To Love, How To Love’ [Dur/Difficile d’aimer, Comment aimer]. Lorsque je composais, je pensais qu’il n’y avait pas de réponse à l’amour et même si j’expérimente l’amour, je n’arrive toujours pas à savoir quoi faire, alors je l’ai intitulé ainsi. ‘Ah, il n’y a vraiment pas de réponses…c’est dur’, c’est ce que je pensais. Je me disais ‘Je pense que je dois faire comme ça’ mais la fois suivante, ça se réinitialise et ça disparaît. Ce genre de sentiment ? Je n’ai pas de réponse.

Source photo : B2ST_DANDIES_
Source interview : Cosmopolitan
Traduction coréen-anglais : B2STIZEN
Traduction anglais-français : BeeBee@BEASTaretheBEST

Publicités