Mots-clefs

, , , ,

Cela fait un an depuis que vous avez sorti votre dernier album en tant que groupe. Pendant cette période, y a-t-il quelque chose qui vous a motivé ?
Dongwoon :
En Corée, chacun d’entre nous a participé à un drama ou une comédie musicale
Kigwang : En écoutant des chansons d’artistes étrangers en pensant : «Ce serait bien si notre prochain album pouvait sortir de la même manière ». Gardant en tête ces pensées, bien que nous avions tous les six des idées différentes, nous avons collectés toutes nos suggestions dans un seul album.

Vous avez beaucoup parlé japonais pendant le live au Yokohama Arena en juillet.
Hyunseung :
Je n’ai pas reçu d’enseignement personnel mais sur mon portable il y a une application qui me permet de facilement mémoriser donc j’ai étudié en utilisant ça. C’est encore difficile pour nous de converser directement et nous ne sommes pas capable d’exprimer toutes nos pensées mais vouloir partager nos pensées autant que possible me permet de travailler dur.

Est-ce que Yoseob-san, qui a eu des activités solo au printemps vous a enseigné le japonais ?
Dongwoon :
«Okane kudasai (s’il vous plaît donnez moi de l’argent) » est ce que j’ai appris de Yoseob (rires).
Yoseob : Mon japonais n’est pas à un niveau où je peux apprendre aux membres. Malgré cela nous voulons tous parler bien le japonais donc nous apprenons tous.

Est-ce que votre impression du Japon a changé après avoir fait des performances au  »MTV Zushi Fest13 »,  »2013 Jingu Gaien Fireworks Festival » etc.. avec des artistes japonais ? Vous avez partagé la scène avec la 3rd gen. J Soul Brothers au Fireworks Festival n’est-ce pas ?
Yoseob :
Au ZushiFes, le public était habillé en maillots de bain et écoutait et chantait nos chansons- je pense que c’est une première. Ils sont plus enthousiastes que ce que nous pensions. Au départ, nous étions excités de pouvoir chanter devant une audience habillé en habits de plage mais après les avoir vu, nous étions tellement gênés que nous ne pouvions pas les regarder dans les yeux (rires).
Doojoon : Nous avons échangé des CD avec la 3rd gen. J Soul Brothers.
Dongwoon : Mais nous n’avons pas pu faire plus que des salutations avec eux.
Yoseob : Nous avons pu regardé leur performance du côté de la scène.
Dongwoon : C’est vrai ! Les chansons et les danses étaient si cool que j’ai continué de regardé. C’était cool.

Au sujet de votre 2nd album Hard to love, How to Love – Japan Edition – qui est sorti cet été, le chansons sont de Junhyung-san et les membres ont tous participé à l’esthétique de l’album, avez-vous tous décidé de faire ça personnellement ?
Junhyung :
Quand j’ai du temps je fais des chansons donc je n’avais pas d’intention spéciale de faire ça. Le temps que je passe sur chaque chanson est différent mais je n’ai jamais pensé que c’était difficile. Excepté le fait qu’il n’y a aucune chanson qui ai été faite rapidement. Je me focalise toujours pour m’aligner avec  »BEAST ». C’est pourquoi cette fois-ci j’ai été capable de faire une grande variété de chansons. (regardant les membres) Nous avons discuté du fait que ce serait bien si nous pouvions faire l’album différent de ce que nous avions fait jusqu’à maintenant n’est-ce pas ? Même si nous ne pouvions seulement donner nos suggestions au concepteur.
Yoseob : Nous discutons de la musique et de la forme du groupe.
Dongwoon : Oui. Nous sommes allés jusqu’à parler du prochain album.

Déjà ? C’est rapide. Dans cet album, y a-t-il une chanson que vous aimez personnellement ?
Dongwoon :
J’ai la chanson I’m Sorry qui a des paroles tristes.
Kigwang : I’m Sorry pour moi aussi. Je l’ai aimé depuis que j’ai entendu la démo pour la première fois. C’était un chanson tellement bien que quand nous l’enregistrions, je pensais : «Est-ce que ça a été vraiment écrit par Junhyungie ? » (tout le monde applaudit).
Doojoon : How to Love. La mélodie et les paroles sont belles.
Yoseob : J’aime Will You Be Alright. Nous n’avons pas eu d’activités pour cette chanson mais c’est une chanson qui nous a fait arriver premier dans une émission.
Hyunseung : Shadow. C’est la chanson titre de l’album et nous avons également eu beaucoup d’activités avec donc je me sens connecté à la chanson.
Junhyung : Si je devais choisir ce serait Shadow and Be Alright. J’ai toujours fait les chansons en commençant par le rythme mais j’ai porté une attention spéciale au rythme de ces deux chansons. Donc si vous pensez à ça en les écoutant, vous aurez une sensation différente.

Be Alright a une bonne sensation pour danser. La prononciation de tout le monde pour la version japonais de Shadow était bien.
Tous :
Vraiment ? C’est vrai ? Daebak !!
Doojoon : Le japonais est difficile.
Junhyung : Pendant l’enregistrement, le staff japonais croisait les bras et regardait comment nous nous débrouillions (rires). Ils nous regardaient avec des yeux perçants et c’est parce qu’ils ont porté de l’attention que c’est d’une qualité que tout le monde est capable de comprendre.

Une traduction littérale du titre de l’album signifierait : «L’amour est difficile» Pensez-vous cela ?
Tous :
Oui.
Yoseob : L’amour est difficile mais faire le premier pas est également difficile.

Avoir un amour à sens unique est-il plus intéressant ?
Doojoon :
L’amour à sens unique est encore plus dur.
Dongwoon : J’aime ça.
Kigwang : Il y a différentes formes d’amour donc il y a des bons et des mauvais aspects. Nous chantons beaucoup de chansons d’amour et nous nous sommes assagis donc comparé au passé je pense que l’amour est plus profond maintenant. En ce moment, je veux ressentir un amour stable.

Quand vous devenez des adultes, la vigueur et les aspirations que vous avez envers l’amour diminue-t-elle comparé à votre adolescence ?
Doojoon :
Je pense oui. Parmi mes amis, il y en a qui se sont mariés et qui on des enfants donc vous ne pouvez pas seulement penser aux bons côtés de l’amour mais il faut y penser de façon réaliste.
Dongwoon : J’ai un ami qui a un enfant de 2 ans.

Y a-t-il des moments où vous vous sentez influencés par votre entourage ?
Kiwang :
Mariage ? Ce n’est pas encore le moment. C’est comme un rêve.
Doojoon : C’est dans un futur lointain. Nos cœurs sont encore comme des idoles (rires).
Yoseob : Nos amoureuses sont les B2UTIES.
Dongwoon : Je pense que c’est bien de se marier plus tard, mais je veux un enfant !!
Doojoon : C’est un petit peu étrange n’est-ce pas !
Dongwon : Je veux élever un enfant. Si l’enfant me ressemble, il sera mignon (rires). Je peux juste montrer que j’aime les enfants.
Hyunseung : Ma perspective de l’amour n’a pas changé depuis le passé. Dans l’amour, il y a des rencontres et des séparations, et ça se répète.

C’est une réponse cool. Hyunseung-san est un adulte.
Hyunseung :
Ce n’est pas ça.
Yoseob : Non, la personne qui dit «Ce n’est pas ça » ressemble à un adulte.

Finalement, dites-nous ce que vous voulez faire dans le futur au Japon.
Doojoon :
Je veux faire un tas de concerts !
Yoseob : Oui, et aussi un Dome tour.
Dongwoon : Personnellement je veux jouer dans une histoire d’amour avec Aragaki Yui-san.

L’amour que je pense être le meilleur.
Doojoon :
Je ne sais pas si quelqu’un d’autre pense comme ça mais un  »amour normal » qui ne se fane pas. Mais si vous y pensez de façon réaliste, c’est difficile et donc impossible. Le fait que le cœur de l’autre ne change pas est définitivement important, mais plus que ça, le fait que mon cœur ne change pas est encore plus important. C’est pourquoi ce sera bien tant que l’autre partie continueras à bien me traiter.
Hyuseung : Je pensais qu’une histoire d’amour dramatique serai la meilleure mais le meilleur amour est celui qui a de la confiance et qui est capable de penser à la position de chacun et de rencontrer un partenaire avec lequel vous serez capable de passer votre vie. Mais pour moi, de penser à l’amour et d’en parler ou de prendre des décisions dessus c’est trop difficile et je ne peux pas le faire.
Junhyung : C’est idéal si la relation est 50:50. Ça ne peut pas être un seul côté qui donne de l’amour, c’est trop pénible, ou si l’un se repose trop sur l’autre. Par exemple d’habitude c’est le garçon qui paye pour le repas. Mais je pense que c’est bien si de temps en temps la fille paie. C’est important que les deux gèrent l’équilibre.
Yoseob : Je pense que le meilleur amour est l’amour maintenant. Il y a un célèbre dicton coréen qui dit : «Ne te fais pas duper par le sens des familiarités et perd le sens de l’importance. ». Ça m’a touché et j’ai commencé à penser comme ça. Si vous pensez de cette façon, je pense que vous pourrez surpasser la vision de l’amour donnée par les autres membres jusqu’à maintenant (rires). Je veux faire ça aussi, mais malheureusement, je n’ai pas de partenaire.
Kigwang : Regarder des films d’amour et y penser, ce serait ennuyant si il n’y avait continuellement que des bons moments dans l’amour n’est-ce pas ? Je pense que c’est bien d’avoir des querelles. Et dans cette mesure, abandonner et se reposer l’un sur l’autre. Sans se cacher des choses et en parlant comme des amis, si vous avez un amour comme cela, je pense que vous serez capable d’avoir une relation qui durera longtemps.
Dongwoon : Tomber amoureux d’une personne avec laquelle vous n’avez jamais pensé cela possible ou paraître heureux alors qu’en réalité on ne l’est pas. Je ne sais pas si j’ai le droit de parler d’amour mais je pense que c’est le meilleur amour tant que vous vous aimez l’un l’autre. Mais je pense que le meilleur amour n’est pas celui entre un homme ou une femme mais l’amour que les parents donnent à leurs enfants.

Traduction japonais-coréen : @kongkongXD
Traduction coréen-anglais : @xiangie0105
Traduction anglais-français : Louise@BEASTaretheBEST

Publicités