Mots-clefs

, , , , , , , ,

131216 - lidc Où est la limite de Yong Junhyung ? « C’est difficile de faire avec ». En 2011, Yong Junhyung a participé à l’émission MBC Radio Star en tant que membre de BEAST et il a été révélé qu’il était le membre ayant le salaire le plus élevé. Concernant ses compétences de compositeur, il a déclaré : « Je suis dans un cas où c’est difficile pour moi de faire avec tous ces revenus de droits d’auteur ». En décembre 2013, Yong Junhyung met sa propre musique sous le feu des projecteurs, se frayant son chemin d’artiste solo.

Yong Junhyung a sorti son premier album solo Flower le 13 décembre, marquant le début de ses activités en tant qu’artiste solo. Le même jour, Yong Junhyung a effectué sa première performance solo au Music Bank. Bien qu’il soit seul, il a rempli la scène de sa présence. Yong Junhyung a déjà prouvé ses talents de compositeur avec le second album de BEAST, « Hard To Love, How To Love« . Cette fois, il solidifie sa propre couleur musicale avec un album qu’il a élaboré et composé lui-même.

En effet, lors des débuts de BEAST, Yong Junhyung a montré quelque chose de différent des autres membres. Il y avait le membre mignon (Yang Yoseob), celui aux abdos et aux yeux rieurs (Lee Kigwang), le oppa tendre et exemplaire (Yoon Doojoon), le membre aux charmes orientaux (Son Dongwoon) et le membre sexy (Jang Hyunseung). Les membres avaient tous un rôle renvoyant un sentiment brillant, mais Yong Junhyung semblait être « sombre« . Nous ne voulons pas dire qu’être sombre est négatif, mais plutôt quelque chose d’indescriptible à propos de Yong Junhyung qui émet une aura subtile.

Sa façon de rapper est différente des autres idols rappeurs. Contrairement à un rap clair, Yong Junhyung a plutôt un rap moelleux puisqu’il a tendance à faire légèrement traîner la fin de ses phrases, donnant à son rap une couleur différente et intéressante. Lorsqu’il est hors-scène, Yong Junhyung est connu en tant que « Fat Tongue » (grosse langue) pour la façon particulière qu’il a de prononcer les mots. Mais quand il rappe, sa prononciation devient différente, et c’est une merveille. Son regard change. Tout en regardant droit dans la caméra, son regard est léger et détendu, montrant un jeune homme à l’esprit libre. 131216 - lidc #2

Et cette obscurité et ses charmes subtils ne sont rien d’autre que la musique qu’il propose. Pour ses promotions solo, Flower, la chanson titre de Yong Junyung a en quelque sorte une mélodie simple mais fantaisiste, jouée au piano électrique. Et nous avons pu sentir le sentiment subtile de Yong Junhyung par cette chanson. Dans la dernière partie de Flower, le saxophone rend la chanson plus mature et reflète un côté raffiné de Yong Junhyung.

Les paroles sont poétiques, en contraste avec le clip vidéo qui fait penser à une cérémonie funéraire. Le clip vidéo est également composé de quelques scènes non conventionnelles, en particulier lorsque sa tête tombe au sol. Tous ces éléments expriment les émotions sombres de Yong Junhyung. Lorsque Yang Yoseob faisait la promotion de sa chanson solo Caffeine, composée par Yong Junhyung, celui-ci a posé son rap émotionnel et encore une fois, nous avons senti les couleurs de Yong Junhyung. Les charmes de Yong Junhyung ne s’arrêtent pas seulement à Flower. Anything (feat. G.NA) met en valeur les capacités vocales de Yong Junhyung et Slow insiste sur le piano électrique, tout en permettant aux charmes de Yong Junhyung de briller davantage.

En fait, Yong Junhyung s’est dévoilé un peu plus à travers la performance de Flower. Sa confiance en soi est visible tout au long de ses performances. Lorsque la caméra le filme, son regard doux plein de charisme qui fixe l’objectif capte l’attention de tout le monde. Même s’il effectue sa performance de 3 minutes seul avec tout son rap et son chant, il ne montre aucun signe de fatigue. Les danseurs contribuent également à offrir au public une performance glamour. A l’envers ou à l’endroit, ils ont présenté plusieurs techniques de B-Boy pour décorer la scène. Bien qu’il n’y ait qu’un personnage principal sur scène, le rendu de la performance est grandiose et glamour, une performance pendant laquelle on reste captivé tout au long.

Ayant débuté en tant que membre de BEAST en 2009, Yong Junhyung a fait ses premiers pas en tant qu’acteur avec le drama tvN Monstar en 2013 et a composé le second album de BEAST. A présent, il a pour objectif de devenir auteur-compositeur-interprète avec son album solo. Membre de BEAST, compositeur, producteur, acteur et artiste solo. Yong Junhyung est en effet une personne pleine de talent !

Source : 10Asia
Traduction coréen-anglais : Loveindacube
Traduction anglais-français : BeeBee@BEASTaretheBEST

Publicités